La Région wallonne reprend Veviba en mains

Quel avenir assurer à Veviba et avec quels moyens? Deux envoyés de la Région wallonne ont été mandatés pour gérer l'entreprise
Quel avenir assurer à Veviba et avec quels moyens? Deux envoyés de la Région wallonne ont été mandatés pour gérer l'entreprise - © KOEN BLANCKAERT - BELGA

Les ateliers et l’entrepôt frigorifique de la société Veviba dont les fraudes ont été dénoncées par l’Afsca sont sous scellés. La situation est non seulement préoccupante pour le personnel de Veviba, mais aussi pour la filière qui alimente l’abattoir. La Région wallonne vient donc d’y dépêcher deux managers de crises. Quels sont leurs rôles et leurs pouvoirs?
 

A la demande de Verbist


Deux managers ont été désignés parce que Diederik Verbist, le patron de Veviba a explicitement demandé l’aide de la Région wallonne. La Sogepa qui épaule les entreprises wallonnes en difficulté a donc dirigé les autorités vers deux spécialistes.


Situation sanitaire


Une première mission est donc confiée à Damien Le Grand. Ce vétérinaire va devoir établir dans quelle mesure les pratiques relatives à l’hygiène ont été transgressées. Par la suite, il devra prendre les dispositions nécessaires pour remettre l’entreprise dans le droit chemin, voire préparer son retour éventuel sur le marché. Pour remplir sa tâche, Damien Le Grand est investi des pleins pouvoirs.


CEO intérimaire


C’est aussi le cas de Christian Kerkofs. Cet ingénieur agronome qui connaît le milieu de l’élevage remplira les fonctions de Directeur général. Sa mission est plus directement liée à la gestion de la société et de son personnel.


Pour quel avenir?


Aucune durée, aucun terme n’ont été fixés pour ces mandats. Il s’agit d’abord de mesurer l’ampleur des dégâts et de trouver une issue. A cette heure, personne ne sait en effet de quoi l’avenir de la société sera fait, si elle poursuivra ou pas ses activités ou si ses infrastructures seront cédées.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK