La prolongation de Doel 1 et 2 officiellement approuvée à la Chambre

Prolongation Doel 1 et Doel 2 - La commission de la Chambre approuve définitivement la prolongation de Doel 1 et 2
Prolongation Doel 1 et Doel 2 - La commission de la Chambre approuve définitivement la prolongation de Doel 1 et 2 - © Belga

La commission de l'Économie de la Chambre a voté au cours de la nuit de mardi à mercredi la prolongation des centrales nucléaires de Doel 1 et Doel 2. Il aura fallu deux semaines de discussions, et de suspicions, pour aboutir à ce vote, mais l'opposition n'a pas encore dit son dernier mot.

Dix voix contre quatre, majorité contre opposition : le texte peut donc partir en séance plénière. Une fois voté, la ministre de l'Énergie Marie-Christine Marghem (MR) aura la voie libre pour négocier les modalités du redémarrage des centrales nucléaires de Doel 1 et 2 avec Electrabel; un redémarrage qui se fera donc sans l'avis préliminaire de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA).

Mardi, le ministre de l'Intérieur Jan Jambon l'a confirmé : l'Agence internationale n'a pas le temps de le faire avant la reprise, c'est-à-dire pour l'hiver prochain. C'est donc l'Agence fédérale de contrôle nucléaire (AFCN) qui décidera.

L'opposition y voit un danger et promet de se battre contre le texte; Conseil d'Etat et Cour constitutionnelle devraient être consultées.

Mais l'Écho évoque ce matin un autre problème, européen cette fois. La convention entre l'État et Electrabel pourrait être considérée comme une aide d'État par la Commission européenne.

Bref, l'accostage demeure délicat. La carte des possibles nouveaux écueils est loin d'être entièrement connue.

T.M. avec Michel Lagase

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK