Le bourgmestre de Forest lève le blocage de la prison

Le bourgmestre de Forest vient de lever le blocage de la prison
Le bourgmestre de Forest vient de lever le blocage de la prison - © BENOIT DOPPAGNE

Le bourgmestre de Forest, Marc-Jean Ghyssels, vient de lever le blocage de la prison à l'arrivée de nouveaux détenus parce que leur nombre viendrait de passer sous les 590. Rappelons que la prison ne peut en accueillir que 405 en principe.

Le bourgmestre de Forest Marc-Jean Ghyssels a levé son blocage. Il avait interdit mercredi l'arrivée de nouveaux détenus au sein de la prison de sa commune. Lundi soir, il a été décidé à la suite d'une réunion entre le procureur du Roi Bruno Bulthé pour le parquet de Bruxelles, le directeur régional francophone de l'administration pénitentiaire, le directeur de la prison de Forest et le bourgmestre de Forest, que l'ordre de refoulement serait levé lorsque la population sera redescendue sous les 600 détenus. 

Concernant le refus d'accepter de nouveaux détenus à la prison de Forest, le procureur du roi de Bruxelles, Bruno Bulthé, avait estimé que la situation ne pouvait plus durer. Il a par ailleurs indiqué que cette décision, prise par le bourgmestre de Forest, ne changerait rien à l'implémentation de la politique criminelle du parquet. Selon lui, cette dernière ne peut être influencée par des problèmes de logistique.

"Depuis 8 jours, le parquet de Bruxelles n'est pas à même d'assurer la mission légale qui lui est assignée, à savoir celle d'amener un détenu vers une administration pénitentiaire. Or, il est inconcevable qu'une personne considérée comme dangereuse soit remise en liberté. Jusqu'à ce jour, personne n'a été remis en liberté et hier (mercredi, ndlr), le juge d'instruction a décidé de transférer des détenus vers d'autres prisons que celle de Forest", a expliqué Bruno Bulthé.

"Nous sommes conscients des situations difficiles dans certaines prisons mais une solution doit être trouvée et les autorités doivent prendre leurs responsabilités. Quant à l'hébergement temporaire des détenus dans les commissariats, il s'agit d'une mesure pour parer au plus urgent mais c'est une rustine sur une jambe de bois", a -t-il conclu. Le bourgmestre de Forest a ordonné jeudi dernier à la police de la zone Midi de refuser tout arrivée de nouveaux détenus à la prison de Forest en raison de la surpopulation de cette dernière.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK