La prise en considération d'une proposition Vlaams Belang dénoncée à la Chambre

La proposition visait à discriminer les Belges qui ont la double nationalité.
La proposition visait à discriminer les Belges qui ont la double nationalité. - © JONAS ROOSENS - BELGA

La Chambre s'est prononcée jeudi par un vote nominatif pour la prise en considération d'une proposition de résolution du Vlaams Belang visant à discriminer les Belges qui ont la double nationalité. Un texte dont le contenu est pourtant manifestement anti-constitutionnel, ont fait valoir le PS et le cdH.

Les prises en considération ne donnent traditionnellement pas lieu à un vote à la Chambre. Il s'agit en quelque sorte de la prise d'acte d'une proposition, n'impliquant pas de positionnement politique sur son contenu.

Par le passé, certaines prises en considération de textes du Vlaams Belang ont toutefois suscité la polémique, par exemple lorsqu'ils visaient à scinder la Belgique ou rétablir la peine de mort.

Il n'y a pas de nationalité belge au rabais

La proposition en question demande au gouvernement d'exclure les Belges possédant la double nationalité du gouvernement fédéral, de la magistrature, de la Cour des comptes, de la police et de la fonction d'officier à l'armée.

"C'est scandaleux et c'est contraire à un principe fondamental qui est celui de l'égalité des Belges, sans distinction", a lancé Francis Delpérée, rejoint par Karine Lalieux (PS): "Il n'y a pas de nationalité belge au rabais".

Après un vote assis-levé apparemment peu clair, le président de la Chambre, Siegfried Bracke, a procédé à un vote nominatif. Le PS, le cdH, Défi et le PTB ont voté contre la prise en considération, la majorité pour, moins l'abstention du chef de groupe Open Vld, Patrick Dewael. Le sp.a, les écologistes et le PP se sont abstenus.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK