La princesse Mathilde rencontre les familles des militaires en mission

La princesse a été accueillie à son arrivée au quartier major Housiau de Peutie par le chef de la Défense (CHOD), le général Gerard Van Caelenberghe, en l'absence du ministre, Pieter De Crem, tout juste rentré d'une mission économique en Australie et en Nouvelle-Zélande dirigée par le prince Philippe.

La duchesse de Brabant a reçu des fleurs d'enfants de militaires, dont l'un est déployé en Afghanistan et l'autre embarqué à bord de la frégate "Louise Marie" engagée jusqu'en février dans la lutte contre les pirates somaliens.

Elle est ensuite allée à la rencontre des familles des militaires actuellement déployés sur différents théâtres d'opération (Afghanistan, Liban, République démocratique du Congo, ainsi que la Corne de l'Afrique) dans une atmosphère bon enfant.

Signe des temps - et de la réduction de la présence militaire belge dans des opérations extérieures -, toutes ces familles étaient concentrées dans un seul des grands hangars du vaste complexe militaire de Peutie, et non plus trois comme dans le passé.

Journée nationale info-famille

Il s'agissait de la 9ème journée nationale info-famille, organisée chaque année à l'approche la Saint-Nicolas au profit des proches des hommes et femmes en mission à l'étranger, au nombre de 730 environ, selon le lieutenant-général Marc Compernol, qui en dirige les opérations.

Selon lui, 320 se trouvent encore en Afghanistan - après le retrait du contingent belge qui a assuré durant près de dix ans la protection de l'aéroport internationale de Kaboul,principalement à Kunduz et Mazar-i-Sharif (nord) et Kandahar (sud), une centaine en tant que Casques bleus au Liban, 166 à bord de la frégate "Louise Marie" et quelque 70 en RDC. Ceux-ci sont présents à la fois dans un cadre onusien, pour mettre en oeuvre un avion de transport C-130 "Hercules" volant au profit de la Mission des Nations unies pour la stabilisation de la RDC (Monusco) et pour aider à la réforme des Forces armées de la RDC (FARDC).

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK