La princesse Astrid: "Laurent est mon frère, je lui suis très attachée"

La princesse Astrid qui préside la mission économique belge au Texas a (re)dit vendredi son attachement à son frère, le prince Laurent, dont des propos tenus en début de semaine ont défrayé la chronique en Belgique et seront au centre d'un entretien que le Premier ministre Charles Michel aura prochainement avec lui.

"Laurent est mon frère... Je suis très attachée à mon frère, ainsi qu'à ma belle-sœur et à leurs trois petits monstres, comme ils disent", a commenté la Princesse, au terme d'un contact informel avec la presse consacré au bilan de la mission économique qui s'achèvera vendredi soir à Houston. La princesse Astrid n'a pas souhaité faire d'autre commentaire.

"Ce qui compte, c'est de bien terminer la mission", a-t-elle ajouté. Interrogé mardi dernier en marge d'un colloque au Sénat, le prince Laurent est apparu excédé alors qu'il était interrogé par une journaliste, en présence d'une caméra de télévision, sur son action pour l'environnement. Sans ambages, il a demandé qu'"on lui laisse faire son travail" et exprimé sa lassitude devant la façon dont certains politiques mais aussi sa famille l'emm...

La réaction de la princesse rappelle celle du roi Philippe, lorsqu'il était encore prince. Suite à un précédent dérapage du prince Laurent de 2011, le prince Philippe qui était alors en mission économique à Moscou avait tenu pratiquement les mêmes propos. "Mon frère est mon frère et restera toujours mon frère" avait-il déclaré.

Présent lors de la mission, le ministre-président Geert Bourgeois est revenu sur l'intérêt de ces missions princières. "Limitées à 2 par an, elles sont prévues dans l'accord de gouvernement, elles sont utile et je ne compte pas revenir là-dessus" a-t-il déclaré.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK