La plateforme "Vent de raison" très critique sur le développement éolien

Trop d'éoliennes en Wallonie, juge "Vent de raison"
Trop d'éoliennes en Wallonie, juge "Vent de raison" - © David McNew/Getty Images/AFP

Entendue par le parlement wallon sur le développement éolien, la plateforme "Vent de raison" a dénoncé lundi à Tournai le manque de respect du citoyen à propos de la santé, de l'aspect légal, du coût économique et du cadre de vie.

Le parlement wallon a entendu jeudi dernier 12 intervenants dans le cadre du développement de l'outil éolien en Région wallonne. A ce jour, quelque 200 éoliennes sont en activité en Wallonie. La Région compte augmenter les parcs et arriver à terme à la mise en place de 1085 mâts producteurs d'électricité. "Par rapport au nombre d'habitants et à la superficie du pays, nous avons déjà sept fois plus d'éoliennes qu'en France! A la demande de la Région wallonne, le professeur Feltz a établi, sur base de divers critères, une cartographie permettant de cibler les sites susceptibles d'accueillir des éoliennes. On n'en tient pas compte car cela empêche le développement anarchique des parcs éoliens", explique Luc Rivet, secrétaire général de l'association.

"Lors de notre audition, des acteurs tels que L'Union des villes et communes ou "Elia" ont rendu un avis parallèle au nôtre. La démocratie est totalement bafouée, les citoyens ne sont pas protégés. La loi est respectée dans sa forme, mais pas sur le fond. Les bourgmestres n'ont rien à dire! ", poursuit Luc Rivet.

Concernant la pollution sonore, "la norme est actuellement de 40db en Belgique et la Région wallonne veut passer à 45db. Avec cette norme, la perception sera double. En France, où la norme est à 35db, on applique la notion d'émergence. Il s'agit de la différence entre le bruit moyen dans une région et le bruit enregistré lors de la mise en route d'éoliennes", précise un ingénieur de l'association.

 

Belga

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir