La pension à mi-temps, une bonne idée ?

Le ministre des Pensions Daniel Bacquelaine lance une nouvelle idée : permettre aux travailleurs et travailleuses qui le souhaitent de pouvoir prendre leur pension de manière anticipée et à mi-temps. Concrètement, à partir de 60 ans, les travailleurs pourront travailler à mi-temps et toucher la moitié de leur pension. Chaque année travaillée donnera des droits pour la pension complète. Chaque année comptera pour une demi. Le ministre présente la mesure comme plus avantageuse que la pension anticipée, que le crédit-temps et l’interruption de carrière qui donnent dans certains droits à des allocations de l’ONEM, mais moins avantageuses. Une condition, de taille, pour avoir droit à cette pension à mi-temps à 60 ans est d'avoir cotisé 44 ans (43 ans à 61 ans, 42 ans à 63 ans).

Bertrand Henne reçoit autour de la table de "Débats Première" ce mardi 11 septembre dès 12h30, sur La Première, le ministre des Pensions Daniel Bacquelaine et la secrétaire nationale de la CSC, Anne Léonard

Donnez-nous votre avis

On attend vos réactions :

  • Par téléphone au 02/737.37.07
  • Sur Facebook
  • Sur Twitter avec le #Débats1
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK