La pension à mi-temps devrait entrer en vigueur le 1er juillet 2019

L'avant projet de loi était sur la table du conseil des ministres aujourd'hui, le voilà approuvé. La pension à mi-temps fait son apparition dans les dispositifs de fin de carrière dans le secteur public.  Concrètement, à partir de 60 ans, le travailleur qui remplit les conditions pour prendre une retraite anticipée ou légale mais souhaite encore travailler un peu pourra choisir de prendre une pension à mi-temps, recevant ainsi la moiter de l'indemnité à laquelle il a droit.

Attention, il y a tout de même des conditions. Le futur retraité doit avoir travaillé les 12 derniers mois avant sa demande de retraite et cela en étant occupé à au moins 80% d'un temps plein. S'il opte pour le système de pension à mi-temps, l'activité professionnelle qu'il conserve ne peut dépasser un mi-temps. Pas question donc de garder un job à temps plein, tout en touchant une demi retraite. 

Le fait de garder une activité professionnelle réduite permettra au travailleur de continuer à cotiser pour le reste de sa retraite, lorsqu'il sera pensionné donc à temps plein.

L'objectif du gouvernement est de rendre ce système opérationnel pour le 1er juillet 2019.

Archive : JT 09/09/2018

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK