Unia dans le viseur de la nouvelle secrétaire d'État à l'Egalité des chances Zuhal Demir

La nouvelle secrétaire d'État Zuhal Demir charge Unia
La nouvelle secrétaire d'État Zuhal Demir charge Unia - © Belga

La nouvelle secrétaire d'État à l'Égalité des chances, Zuhal Demir (N-VA), s'en prend à Unia dans Het Nieuwsblad samedi. L'ancien centre fédéral pour l'égalité des chances tombe sous ses compétences.

Unia été créé il y a 25 ans pour lutter contre le racisme et promouvoir l'égalité des chances. "Mais je me demande si Unia fait encore bien ce pour quoi il a été établi", avance Mme Demir. "Les gens ne comprennent pas pourquoi Unia est par exemple si obsédé par les discussions sur le Père Fouettard alors que d'autres vrais problèmes demeurent."

Maintenant qu'elle a pris ses nouvelles fonctions, la secrétaire d'Etat souhaite réunir les différents niveaux de pouvoir autour de la table. "Car Unia a au moins un problème de perception", selon elle. "Les citoyens ont le sentiment que l'organe est trop moralisateur. Aussi, Unia se ridiculise en n'ouvrant des procédures de recrutement que pour des femmes." Mme Demir soutient en outre la précédente proposition de la ministre flamande de l'Égalité des chances Liesbeth Homans pour enquêter sur Unia.

Unia l'invite au dialogue

Unia a réagi à ces propos, son co-directeur Patrick Charlier s'étonnant de cette sortie. Il invite la secrétaire d'Etat au dialogue. "Je pense que c'est l'occasion pour nous de mettre en avant la réalité de la discrimination. Encore cette semaine, nous avons communiqué sur les dossiers que nous traitons et mettons en avant. Ce sont des questions, notamment, de discrimination à l'emploi."

"Quand je vois les déclaration [que Zuhal Demir] a faite, je me dis qu'il est important et utile que nous puissions la rencontrer rapidement."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK