La "note Magnette" va-t-elle séduire ?

La "note Magnette" va-t-elle séduire ?
La "note Magnette" va-t-elle séduire ? - © THIERRY ROGE - BELGA

Approche-t-on de la formation d’un gouvernement fédéral ? La deuxième version de la note de l’informateur Magnette suscite des espoirs même s’ils sont toujours ténus.

Cette note amendée comporte un volet éthique qui a tout d’une manœuvre de séduction dirigée vers l’Open Vld : elle concerne en effet les libertés individuelles et l’éthique au cœur de son programme. Paul Magnette lance par exemple des pistes sur l’euthanasie : elle serait nécessairement applicable dans les hôpitaux qui bénéficient de financements publics. L’informateur ouvre aussi un chapitre sur l’interruption volontaire de grossesse.
Paul Magnette poursuit encore cette opération-séduction sur sa droite avec la proposition d’exonérer les PME de certaines cotisations sociales. Pour faire bonne mesure et donner du grain à la négociation, il suggère toutefois de régulariser les travailleurs illégaux.

Bonjour Open Vld, au revoir CD&V 

Ces avances de Paul Magnette peuvent rallier sur sa droite. Mais elles sont aussi un repoussoir pour le CD&V, spécialement peu en phase avec les propositions liées à l’éthique. Seront-elles aussi nettement repoussées par le cdH ? On n'en est pas encore là : les réunions du moment concernent essentiellement les socialistes, les libéraux et les écologistes. Mais si cette coalition prenait, elle ne pourrait compter que sur une majorité extrêmement courte de 76 sièges sur 150.

Majorité ultra courte

Or, l’expérience wallonne lors de la dernière législature démontre, si besoin était, qu’on gouverne difficilement avec des marges aussi faibles. Si la sauce prend entre les possibles partenaires actuels, cette extension de coalition sera inévitablement évoquée. Peut-être déjà à la faveur d’une possible réunion " secrète " prévue dans les heures qui viennent ?

Journal télévisé 13H

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK