La note "coquelicot" du PS et d'Ecolo a vu le jour, que propose-t-elle pour la Wallonie et la FWB ?

Après avoir entendu une centaine de membres de la société civile, le PS et Ecolo ont fini de compiler les avis et sortent donc une note commune : 60 pages au total sur leurs priorités pour la Wallonie et la Fédération Wallonie-Bruxelles. Ce document reprend les lignes directrices de la politique que les deux partis souhaitent mener en Wallonie et en Fédération Wallonie-Bruxelles. Problème : ensemble, PS et Ecolo ne forment pas une majorité. Ils ont donc besoin de soutien s’ils veulent voir fleurir leur coquelicot, et c'est sur base de cette note que les députés donneront, ou non, leur soutien à une coalition PS - Ecolo.

Mais de quoi parle-t-elle ?

  • Pour la Wallonie

Deux grandes lignes directrices se retrouvent dans cette note. Un gros chapitre concerne la transition écologique. Ils veulent notamment réduire les gaz à effet de serre de 55% d’ici 2030. Pour y arriver, ils comptent mettre en place une inspection "Climat et développement durable".

L’autre chapitre important est la transition sociale. Elle comprend trois volets : transition écologique, transition des savoirs et des savoir-faire, transition économique et industrielle. Là aussi, des objectifs sont fixés comme par exemple, l’isolation de 250.000 logements mais aussi atteindre 30% des surfaces en bio d’ici 2030. L’emploi sera aussi une priorité. La volonté de créer des hubs destinés à former les jeunes.

Autre dossier sur lequel ils comptent travailler, c’est l’assurance autonomie, un projet tué dans l’œuf suite à la défection d'une députée du MR, qui avait fait perdre sa majorité à la coalition MR-cdH. Un signal envoyé au cdH pour avoir leur soutien ? Avant de choisir l’opposition, le parti de Maxime Prévot avait déclaré que l’assurance autonomie était une condition pour remonter dans un éventuel gouvernement wallon.


►►► Retrouvez les lignes directrices d'une Déclaration politique pour la Wallonie


  • Pour la Fédération Wallonie-Bruxelles

PS et Ecolo souhaitent que les jeunes s’épanouissent dans un environnement sain et préservé. Ils déclarent avoir entendu les jeunes qui sont sortis dans la rue pour le climat. Ils veulent également poursuivre le Pacte d’excellence.

La coalition coquelicot entend être une autorité publique impartiale et transparente. L’objectif est de retrouver la confiance des citoyens. Et une promesse est faite : celle de continuer la concertation avec la société civile via des processus participatifs.


►►►Retrouvez les lignes directrices d'une Déclaration politique pour la FWB


L'enjeu : convaincre les députés

Cette note a été envoyée aux 75 députés wallons et aux 94 députés de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Ils sont invités à se prononcer sur cette note d’ici 14 heures ce mardi 9 juillet et faire savoir s’ils sont disposés à soutenir la formation d’un gouvernement qui se réaliserait sur cette base.

PS et Ecolo ont besoin du soutien des députés d'autres partis... Qui ne partagent pas forcément les mêmes priorités : MR, cdH, PTB au niveau régional, et DéFi en plus pour la Fédération Wallonie-Bruxelles.

En Wallonie, il faudrait au moins trois députés supplémentaires pour arriver à une majorité alternative. Cela signifie que certains députés devraient sortir de la logique de parti. Le feront-ils ? Avec quel intérêt ? L’aboutissement du scénario coquelicot semble donc a priori assez hypothétique.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK