La N-VA veut cesser le recrutement d'agents statutaires à la SNCB

La N-VA veut cesser le recrutement d'agents statutaires à la SNCB
La N-VA veut cesser le recrutement d'agents statutaires à la SNCB - © JONAS ROOSENS - BELGA

La N-VA a déposé une proposition de loi ambitionnant de cesser le recrutement de travailleurs statutaires au sein de la SNCB et d'Infrabel, rapportent jeudi L'Echo et De Tijd.

Dans sa proposition de loi, le député fédéral Wouter Raskin (N-VA) avance que "tout nouveau recrutement devra désormais avoir lieu sur une base contractuelle. Aucune période transitoire n'est prévue pour l'instauration du principe de l'engagement exclusif de travailleurs contractuels."

Fin de non-recevoir du côté du fédéral

Il estime que les agents statutaires représentent un handicap concurrentiel pour la SNCB dans la perspective de la libéralisation du transport national de voyageurs dès 2026.

"Avec des semaines de travail de 36 heures, plus de 50 jours de congé et une large gamme d'indemnités et de compensations, la SNCB est incapable d'affronter la concurrence d'autres acteurs européens", argumente le texte de la proposition.

Dans Matin première ce jeudi, le ministre fédéral de la Mobilité, François Bellot (MR) a déjà répondu à ses partenaires de coalition en précisant qu'il s'en tenait aux accords en cours. Or ceux-ci maintiennent le recrutement de statutaires.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK