La N-VA soutient par tous les moyens le peuple catalan

La N-VA soutient par tous les moyens le peuple catalan
La N-VA soutient par tous les moyens le peuple catalan - © Tous droits réservés

Des parlementaires de la N-VA veulent tout mettre en œuvre pour manifester leur soutien au peuple catalan et arriver à solution pacifique à la suite des violences lors du référendum sur l’indépendance catalane.

Appel au Parlement flamand

Le député nationaliste flamand Jan Van Esbroeck, qui s’était rendu ce week-end en Catalogne en tant qu’observateur lors du référendum, a indiqué dans un communiqué : "Les atrocités d’une police espagnole qui perd la tête envers des citoyens pacifiques défient l’entendement. C’est de l’horreur pure et dure. […] Ces dernières semaines, les droits politiques et de l’Homme des citoyens catalans ont été bafoués à point que je n’aurais jamais imaginé dans une démocratie européenne."

En vue de diminuer les tensions, Jan Van Esbroeck propose dans une résolution que le gouvernement flamand jouer le rôle de médiateur dans le cadre de la communauté internationale pour arriver à une "solution pacifique et durable".

Le Parlement flamand a aussi condamné la violence dont ont fait preuve les autorités espagnoles à l’encontre des citoyens catalans. La résolution de Jan Van Esbroek a d’ailleurs été adoptée à l’unanimité dans l’hémicycle flamand.

Appel à l’OSCE

Le chef de groupe de la N-VA à la Chambre, Peter De Roover, a quant à lui déposé une demande formelle auprès d’un commissaire de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) en charge des minorités nationales et au directeur des droits de l’Homme de cette instance.

Objectif : lancer une enquête sur les actes de violence commis lors du référendum sur l’indépendance en Catalogne. "La moindre des choses à laquelle on s’attend, c’est que le commissaire pour les minorités nationales de l’OSCE prenne ses responsabilités en démarrant une enquête impartiale sur ce qu’il s’est passé en Catalogne le 1er octobre", peut-on lire dans son communiqué.

Drapeau dans la Chambre

Un drapeau catalan flottait au plafond dans le couloir de la Chambre des représentants (mais a été retiré ce mercredi). Catherine Fonck, chef de groupe CDH, réclamait qu’on l’enlève. 

La vice-présidente du groupe nationaliste à la Chambre, Inez De Coninck, a quant à elle déclaré : "On en fait beaucoup de bruit pour rien. Ce drapeau n’est pas une provocation, mais un mouvement de solidarité au peuple catalan. Si les services de la Chambre doivent l’enlever, nous en mettrons dans nos bureaux."

Drapeau catalan dans les couloirs de la Chambre des députés, un reportage du JT de ce mercredi 4 octobre:

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK