La N-VA souhaite que le gouvernement dénonce le discours d'Erdogan en Belgique

La N-VA souhaite que le gouvernement dénonce le discours d'Erdogan en Belgique
La N-VA souhaite que le gouvernement dénonce le discours d'Erdogan en Belgique - © DANIEL ROLAND - AFP

La N-VA estime que le gouvernement fédéral, dont elle fait partie, devrait dénoncer le discours que le président turc Recep Tayyp Erdogan a tenu le week-end dernier à Hasselt. D'après le député Peter De Roover, M. Erdogan a organisé un "meeting électoral politico-religieux" sur le sol belge, ce qu'il juge "absolument inacceptable".

Le président turc a prononcé dimanche devant 15 000 personnes un discours dans la Ethias Arena de Hasselt.

Peter De Roover n'a pas apprécié que Recep Tayyip Erdogan se présente à cette occasion avec "un message politique clair et adressé à des ressortissants belges".

"Comment une phrase telle que 'ils veulent réduire notre foi' peut-elle être interprétée différemment que comme une critique directe contre la politique menée dans ce pays? ", s'est interrogé le député fédéral lors de la plénière de la Chambre.

Le ministre des Affaires étrangères Didier Reynders, représenté par son collègue de parti Daniel Bacquelaine, a pour sa part estimé que le rassemblement et le discours du président turc ne constituaient pas un problème. "Pour autant que je sache, ce discours a surtout concerné la politique intérieur turque, ainsi que la situation économique et politique du pays", a-t-il déclaré.

Une position que ne rejoint absolument pas Peter De Roover. "Qu'un chef d'Etat étranger se comporte en Belgique comme un activiste politique, va à l'encontre de l'idée d'intégration, et mérite une condamnation pure et simple."

RTBF avec Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK