La N-VA part en campagne: De Wever à la Région et Jambon au Fédéral

Le président de la N-VA a rassemblé ses troupes ce lundi matin. Bart De Wever a présenté les listes pour le prochain scrutin régional, fédéral et européen lors d'une conférence de presse. Les ministres actuels et les anciens ministres fédéraux sont arrivés en même temps, peu avant 11h. Bart De Wever annonce qu'il sera candidat ministre-président flamand et tête de liste à Anvers à la Région. Jan Jambon, l'ex-ministre de l'Intérieur, sera, quant à lui, tête de liste à la Chambre et vise donc le 16 rue de la Loi. A l'Europe, le parti nationaliste flamand a décidé d'envoyer Geert Bourgeois. La N-VA rassemble donc ses troupes en vue des élections du 26 mai prochain.

Elio Di Rupo a annoncé la "reconquista" du PS, la N-VA annonce donc la sienne en réponse. "Je suis tête de liste à Anvers avec l'ambition claire de devenir ministre-président flamand. On a vu au sein du parti quelles sont les positions les plus fortes. On n'abandonne pas du tout le fédéral. On garde les poids lourds là avec Jan Jambon, contre les ambitions du PS" déclare Bart De Wever qui décide de défendre la Flandre. Avant d'ajouter que l'annonce d'aujourd'hui fait suite au discours d'Elio Di Rupo, "hier soir, j'ai convoqué tout le monde pour éviter la reconquista du PS. On veut éviter que le PS revienne au pouvoir."

Une ambition fédérale affirmée

"L'ambition de mon parti est de participer au gouvernement au niveau fédéral. Nous voulons défendre les résultats de la suédoise, ce que l'on a déjà obtenu. On veut continuer le travail" déclare Jan Jambon à l'issue de la conférence de presse de la N-VA. "Dans notre programme électoral, on va, à nouveau, présenter un volet communautaire pour le confédéralisme parce que nous sommes convaincus que pour avoir les meilleurs résultats en Belgique, c'est nécessaire de restructurer le pays. Les idées de Monsieur Di Rupo, il peut les installer en Wallonie, dans sa démocratie" conclu l'ex vice-premier ministre qui ambitionne d'endosser le rôle de Premier ministre suite au scrutin du 26 mai prochain.

Cette conférence de presse de la N-VA intervient juste après la réception de Nouvel An de ce parti qui a eu lieu ce week-end. Bart De Wever avait profité de l'occasion pour remettre l'accent sur le confédéralisme, tout en précisant que la N-VA ambitionnait de continuer à gouverner.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK