La N-VA ne veut pas envoyer de troupes belges supplémentaires en Centrafrique

Le gouvernement belge a déjà dit que la Belgique enverrait des troupes supplémentaires sous le drapeau européen, mais il n'y a encore eu aucune décision concrète. Notre pays a déjà envoyé deux avions cargo en soutien à la mission française.

Pour la N-VA, aucune troupe belge supplémentaire ne devrait être envoyée. "Notre pays est, après les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et la France, déjà le plus actif sur le continent africain", a argumenté le parlementaire Theo Francken, qui estime que l'on aurait dû envoyer un groupement tactique européen (GT, ou en anglais "Battle Group" ou EUBG).

Theo Francken se pose également des questions sur l'éventuelle bonne volonté du Premier ministre Elio Di Rupo et son gouvernement à envoyer des troupes supplémentaires, bien que chaque fois rognées par la Défense.

Et, dans tous les cas, le parlement doit être plus étroitement impliqué, comme le gouvernement l'avait proposé. Pour la Libye et le Mali, c'est ce qu'il s'est produit mais pas cette fois-ci, a encore regretté le parlementaire.

Le nombre de soldats européens pourrait s'élever à environ 500, pour aider les forces françaises et celles de l'Union africaine (UA), la Misca, présentes dans le pays à sécuriser Bangui, notamment la zone de l'aéroport.

 


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK