La N-VA, le CD&V et Groen vont diriger la Flandre orientale, les provinces flamandes ont leur coalition

Canaux de Gand, chef-lieu de la province de Flandre orientale
Canaux de Gand, chef-lieu de la province de Flandre orientale - © Tous droits réservés

La N-VA, le CD&V et Groen ont bouclé un accord de coalition afin de diriger la province de Flandre orientale les six prochaines années, ont annoncé les trois formations samedi dans un communiqué de presse.

Selon les partenaires, ceux-ci se sont trouvés "beaucoup de points communs pour concentrer leur politique sur la durabilité, les voies lentes et les infrastructures cyclistes, le soutien aux villes et communes, l'innovation et l'entrepreneuriat, ainsi que la participation citoyenne". 

N-VA: grande gagnante vs. sp.a: grande perdante

À la suite de cette décision, les coalitions sont formées dans les 5 provinces du nord du pays. Le grand perdant est le sp.a. En 2013, le parti socialiste flamand était au pouvoir dans toutes les provinces. En 2019, il ne sera plus qu'en Flandre orientale.

La N-VA est la grande gagnante du scrutin : d'une province, elle passe à 4. Il n'y a qu'en Flandre orientale que le parti nationaliste est absent.

Le CD&V confirme sa forte présence dans toutes la provinces et Groen arrive au pouvoir en Flandre orientale. L'Open Vld quant à lui passe de 4 à 3 provinces.

Voici la liste des coalitions qui entreront en fonction à partir du 1er janvier :

  • Anvers : N-VA + CD&V
  • Limbourg : N-VA + CD&V + Open Vld
  • Flandre orientale : N-VA + CD&V + Groen
  • Flandre occidentale : CD&V + sp.a + Open Vld
  • Brabant flamand : N-VA + CD&V + Open Vld
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK