La N-VA confirme la convocation d'une réunion à plusieurs partis ce dimanche

Le vice-président de la N-VA, a confirmé sur les ondes de la VRT la tenue d’une réunion ce dimanche. "Il semble, pour l’instant, qu’il y ait une table ronde demain réunissant un certain nombre de partis à l’invitation des deux informateurs", a déclaré Lorin Parys. Le député flamand reste cependant prudent. "Nous avons appris ces derniers jours, que la situation peut changer d’heure en heure."

Lorin Parys fait ici référence à la rencontre annulée entre le PS et son parti, la N-VA. Cette réunion devait théoriquement avoir lieu jeudi. Mais le PS a décidé d’annuler cette rencontre selon Lorin Parys. "Nous avons reçu le message dans le courant de la matinée. Après une réunion interne au PS, il a été décidé que le rendez-vous prévu l’après-midi entre Bart De Wever et Elio Di Rupo était effectivement annulé. C’est au PS qu’il faut demander pourquoi c’est arrivé."

Avec ou sans les verts ?

Si la tenue d’une réunion semble donc bien acquise ce dimanche, le nombre de partis convoqués reste flou. La plus grande inconnue demeure la présence des écologistes du Nord et du Sud du pays. "La présence d’Ecolo et de Groen ne me paraît pas tout à fait claire", a déclaré Lorin Parys à la VRT. "C’est aux informateurs d’envoyer les invitations et nous avons fait savoir que nous accepterions chaque invitation. J’ai simplement lu que Zakia Khattabi n’était pas mentalement préparée à être dans la même pièce que des nationalistes", ajoute le vice-président de la N-VA.

Ni Ecolo, ni Groen n’a répondu à nos demandes quant à leur présence à la réunion de dimanche.

Les deux informateurs ayant d’emblée exclu la présence du Vlaams Belang et du PTB des discussions fédérales, les partis logiquement présents ce dimanche devraient être la N-VA, le PS, le sp.a, le MR, l’Open-VLD et le CD & V et, sans certitude Ecolo et Groen. Rappelons que le cdH a lui-même choisi de siéger dans l’opposition à tous les niveaux.

Une réunion à la veille de la visite au Palais

Cette réunion serait la première rencontre à plusieurs partis dans le cadre des discussions fédérales depuis les élections du 26 mai. Il s’agit également d’une des premières étapes concrètes de la mission d’information de Didier Reynders et Johan Vande Lanotte. Les deux informateurs sont attendus lundi pour faire état de l’avancement de leur mission.

La rencontre de ces différents partis devrait permettre à chaque parti de faire connaître ses priorités fédérales. Elle ne préfigure probablement pas les contours d’une hypothétique coalition fédérale.

La poursuite de la mission d’information reste entre les mains du Palais. De nombreux observateurs tablent sur une poursuite du tandem d’informateurs après leur visite au Palais Royal.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK