La mission des deux informateurs est prolongée jusqu'au 28 janvier

La mission des deux informateurs est prolongée jusqu'au 28 janvier
La mission des deux informateurs est prolongée jusqu'au 28 janvier - © DIRK WAEM - BELGA

La mission de Georges-Louis Bouchez et de Joachim Coens est prolongée. Le Roi leur donne encore du temps. Ils avaient été désignés informateurs le 10 décembre, prenant le relais de Paul Magnette.

Mais aujourd'hui, Georges-Louis Bouchez et Joachim Coens n'ont pas pu proposer de solution au Roi. 

Le blocage persiste

Toujours pas de fumée blanche près de huit mois après les élections. Et pourtant, au fil du temps, des solutions semblaient se dégager. Paul Magnette, comme informateur, avait travaillé sur une coalition Arc-en-ciel associant socialistes, libéraux et écologistes. Bon nombre de ténors de l'Open VLD y étaient plutôt favorables mais pas vraiment la base du parti. Principal problème de cette coalition, avec 76 sièges sur 150 à la Chambre, la majorité était très, très courte. 

Le 20 décembre dernier, lors d'un point-presse avec Joachim Coens, Georges-Louis Bouchez expliquait que les pistes de coalition Arc-en-ciel mais aussi Bourguignonne associant socialistes, libéraux et la N-VA, étaient écartées. Et donc, en partant du principe que le PS et la N-VA ne pouvaient gouverner ensemble, la marge de manœuvre était fortement réduite.

La seule solution possible est la coalition Vivaldi regroupant au minimum sept partis: les socialistes, les libéraux, les écologistes et le CD&V. Une majorité de 88 sièges sur 150. Mais voilà, la position du CD&V n'a pas vraiment évolué depuis les élections du 26 mai. Pour les chrétiens-démocrates flamands, pas question de laisser la N-VA sur la touche tant que le parti nationaliste continuera de dire et de montrer qu'il veut aller au pouvoir au fédéral.

Et samedi dernier, Bart De Wever a redit haut et fort que c'était toujours l'objectif de la N-VA. Bref, ça cale toujours. Et personne n'imagine vraiment un changement de positionnement du PS mais aussi d'Ecolo à l'égard de la N-VA. 

Georges-Louis Bouchez s'est exprimé au micro de la RTBF après sa visite chez le Roi:

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK