"La justice s'occupe de vous!": vives tensions entre Lacroix (PS) et Prévot (cdH)

Les tensions entre PS et cdH étaient très vives ce dimanche sur le plateau d'A Votre Avis. A l'occasion d'un débat entre les six partis francophones principaux, la confrontation entre Christophe Lacroix (PS) et Maxime Prévot (cdH) a été particulièrement houleuse.

>>> Le débat d'A Votre Avis: "Le PS est n°1 sur le podium de la mauvaise gouvernance, le cdH n°2 et le MR n°3"

"Je ne comprends pas cet acte de trahison", déclare dès le départ Christophe Lacroix (PS), "puisque ensemble nous avions travaillé sur des mesures de gouvernance et d'éthique de façon importante. Et au moment où il s'agit de passer aux actes concrets, le cdH débranche la prise. Ca veut dire que toutes les réformes sur la transparence des mandats, les plafonds des revenus (...) tout ça est retardé. Tout simplement parce que le cdH se sent en difficulté, qu'il a senti monter une pression. Il a senti que peut-être que le PS voulait aller trop loin et trop vite".

Il ajoute: "nous sommes le seul parti à avoir pris de telles mesures de telle ampleur."

[VIDEO] "Je ne comprends pas cet acte de trahison"

A cela, Maxime Prévot répond que le parti a juste été " indigné par ce qu’il a connu ces derniers mois. Ce n’est pas le monopole du PS d’avoir été confronté aux affaires, même si après 30 années au pouvoir, plus que tout autre parti, il a une lourde responsabilité."

"Personne ne peut croire que le cdH aurait eu peur des réformes éthiques que le parti socialiste s'apprêtait à proposer à son congrès [le 2 juillet] et que tout d'un coup, il aurait voulu débrancher la prise", ajoute-t-il.

[VIDEO] "Le cdH est indigné"

 

"J'ai l'impression que le cdH dit que nous sommes ceux qui ont jeté les sauterelles en Egypte, puisque apparemment le monde sera meilleur sans le PS. L'arrogance du président du cdH est assourdissant, " réagit Christophe Lacroix.

"Je trouve ça déplorable de jeter sur le PS un discrédit alors que vous le portez autant que nous et que la justice s'occupe de vous pour l'instant", s'indigne-t-il en faisant référence aux cdH Joëlle Milquet, Carlo Di Antonio et Maxime Prévot lui-même. 

Maxime Prévot réagit: "Vous faites un amalgame extraordinaire. Il y a une différence entre un cas d' enrichissement personnel et la responsabilité d’un ministre quand il est en charge d'une administration".

[VIDEO] "La justice s'occupe de vous pour l'instant"

"Nous allions annoncer dans les prochains jours la suppression de la redevance TV, engager une réforme du logement,... tout cela est remis à plus tard" déplore Christophe Lacroix qui ajoute: "Apparemment le cdH est intéressé par le pouvoir, mais il ne s’intéresse pas au citoyen".

"Se faire donner la leçon sur le pouvoir par le parti socialiste...," répond Maxime Prévot.

[VIDEO] "Se faire donner une leçon sur le pouvoir par le PS..."