La grêle et les intempéries de juin 2014 reconnues comme calamités publiques

Ce soir de match du mois de juin dernier, les grêlons d'une taille exceptionnelle avaient particulièrement touché les carrosserie des voitures. D'après les chiffres du ministre de l'Intérieur, cette grêle et ces pluies abondantes des 7, 8 et 9 juin 2014 ont occasionné plus de 300 millions d'euros de dégâts. Les communes et les provinces ont par ailleurs déjà rapporté au ministère de l'Intérieur plus de 21 000 cas de dégradations. 

Hormis cela, dix autres événements climatiques exceptionnels s'étalant de 2012 à 2014 ont été reconnus comme calamités publiques par le gouvernement fédéral, lors du dernier Conseil des ministres. Parmi eux figurent notamment les vents violents survenus en province de Namur et Luxembourg à l'été 2013. La liste complète de ces calamités publiques, de même que les instructions pour introduire une demande d'indemnisation se trouvent sur le site du SPF Intérieur.

Cette série de catastrophes est la dernière qui fera l'objet d'un traitement de la part du fédéral. Depuis le premier janvier 2015, la gestion du Fonds des calamités est effectivement une compétence régionale. Toutes les catastrophes survenues après le 1 juillet 2014 sont donc maintenant du ressort des régions.

Baptiste Hupin

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK