La gratuité dans les transports en commun : solution d'avenir ou fausse bonne idée ?

La gratuité dans les transport en commun : solution d’avenir ou fausse bonne idée ?
La gratuité dans les transport en commun : solution d’avenir ou fausse bonne idée ? - © BELGA PHOTO MARTHE DELEERSNYDER

En cette semaine de la mobilité, "Débats Première" met en débat la gratuité dans les transports en commun. A Bruxelles avec la STIB, ou en Wallonie avec les TEC, est-il imaginable de rendre les bus, métros et trams gratuits pour résoudre les problèmes de mobilité ? Plusieurs villes ont déjà tenté l’expérience de la gratuité totale ou partielle en Europe. En France par exemple, c'est le cas à Boulogne, Arras, Dunkerque. En Belgique, Hasselt avait décidé la gratuité des bus, avant de revenir sur sa décision.

La gratuité présente des avantages: pas de coûts liés à l’émission et au contrôle des titres de transport, dynamisation des centres-villes, amélioration de la mobilité et bien sûr, l’aspect social. Côté inconvénients, les opposants citent souvent l’augmentation importante des coûts, l’augmentation des actes de vandalisme, la diminution de l’usage du vélo.

Alors, la gratuité totale ou partielle est-elle l’avenir du transport public ?

Donnez-nous vos solutions

On attend vos réactions :

  • Par téléphone : au 02/737.37.07
  • Sur Facebook 
  • Sur Twitter avec le #Débats1
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir