La fraude sociale intra-européenne reste un gros problème

Pour le secrétaire d'Etat Bart Tommelein, la directive européenne sur les travailleurs détachés est au coeur du problème.
Pour le secrétaire d'Etat Bart Tommelein, la directive européenne sur les travailleurs détachés est au coeur du problème. - © LAURIE DIEFFEMBACQ - BELGA

Les services fédéraux d'inspection sociale ont mené 15 000 contrôles l'année dernière, à l'issue desquels 5568 infractions ont été constatées dans divers secteurs, selon les chiffres du secrétaire d'Etat à la Lutte contre la fraude sociale Bart Tommelein (Open Vld), interrogé dimanche dans De Zondag.

Des 15 000 contrôles effectués, 1658 ciblaient spécifiquement le dumping social dans le secteur de la construction. "Quelque 60% des indépendants contrôlés et 64% des travailleurs détachés (envoyés de façon provisoire dans un autre Etat membre de l'Union européenne) n'étaient pas en règle", affirme Bart Tommelein.

Pour le secrétaire d'Etat, la directive européenne sur les travailleurs détachés est au coeur du problème. Il entend convaincre l'Europe d'accorder davantage de compétences aux Etats membres afin d'endiguer la fraude sociale et voudrait réduire la période de détachement.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK