La Flandre indemnisera ses agriculteurs pour le gel printanier et la sécheresse

Un champ de maïs
Un champ de maïs - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

Le gouvernement flamand a décidé lundi d'indemniser ses agriculteurs pour le gel nocturne qui a sévit en avril dernier ainsi que la sécheresse qui a sévit entre avril et juin, minant ainsi une partie de la production.

Ces indemnisations se monteront à 60 millions d'euros, a indiqué la ministre flamande de l'Agriculture, Joke Schauvliege (CD&V). L'impact budgétaire sera réparti sur deux années, à savoir 2018 et 2019.

C'est surtout la fruticulture, la floriculture, l'arboriculture et les viticulture qui ont souffert du gel tardif cette année. Pour la sécheresse, ce sont les secteurs de production de légumes, les cultures arables, les cultures industrielles qui ont pâti du manque d'eau, de même que la fruticulture, la floriculture et l'arboriculture.

En juillet dernier, le caractère "exceptionnel" de la sécheresse avait également été reconnu pour 260 communes wallonnes sur base d'une analyse de l'Institut royal météorologique (IRM).

Le ministre wallon de l'Agriculture, René Collin (cdH), avait alors annoncé sa volonté d'entamer la procédure de reconnaissance devant le Fonds des calamités agricoles wallon.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK