La Flandre débloque 500 000 euros pour lutter avec humour contre le radicalisme

L'humour comme étendard, c'est la nouvelle doctrine de la Flandre pour lutter contre les propos radicaux du groupe terroriste Etat islamique. Le Parlement flamand vient de débloquer un demi million d'euros pour financer des projets en ce sens. L'initiative n'est pas nouvelle. La Flandre s'inspire en réalité d'autres pays.

Cela existe déjà en Grande Bretagne où un sketch satirique intitulé Real Housewives of Isis ("les véritables femmes au foyer de l'Etat islamique") a récemment été diffusé sur la BBC. Dans cette vidéo, à voir ci-dessous, des femmes de terroristes de l'EI sont parodiées et ridiculisées à l'extrême.

"Il ne reste que trois jours avant la décapitation et je ne sais toujours pas ce que je vais mettre", lance l'une des actrices dans ce sketch parodique. "Abdul m'a séduit sur les réseaux sociaux. J'ai craqué quand il m'a parlé de soins médicaux gratuits", sourit une autre

Parler aux jeunes

C'est bien ce genre de capsules humoristiques que la Flandre veut promouvoir. La Région a débloqué un demi million d'euros. Chaque projet accepté recevra 50 mille euros. Une manière de toucher directement les jeunes selon leurs propres codes et leur propre langage.

Cette initiative s'intègre dans le plan global du gouvernement flamand contre la radicalisation violente.

>>> A lire également: Que prévoit la Fédération Wallonie-Bruxelles pour les "returnees" mineurs revenus du djihad?

Ecoutez le sujet de Fabrice Gérard

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK