La Flandre a bouclé un budget 2017 en équilibre et sans impôts nouveaux

Le ministre-président flamand Geert Bourgeois et Bart Tommelein, le ministre flamand du Budget.
Le ministre-président flamand Geert Bourgeois et Bart Tommelein, le ministre flamand du Budget. - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

Le gouvernement flamand s'est accordé dans la nuit de vendredi à samedi sur le budget 2017 de la Région. Selon le ministre-président Geert Bourgeois (N-VA), celui-ci prévoit un bon nombre d'investissements. Le ministre du Budget, Bart Tommelein (Open Vld) s'est, lui, réjoui qu'il ne contienne aucun impôt nouveau.

Si le budget flamand est en équilibre, il n'intègre toutefois pas les frais de construction du projet de contournement d'Anvers, l'Oosterweel. Pour atteindre cet équilibre, l'équipe Bourgeois a livré un effort de 560 millions d'euros. Malgré cela, quelque 400 millions d'euros d'investissements sont prévus, principalement dans des écoles, le bien-être et la recherche et le développement.

Discours de rentrée lundi

La répartition précise de ces dépenses - tout comme les mesures d'économies d'ailleurs - sont toutefois gardées secrètes afin de laisser la primeur au discours de rentrée du ministre-président prévu lundi devant le Parlement flamand.

Une chose est toutefois certaine dès à présent : il n'y aura pas d'impôts nouveaux en Flandre, selon Bart Tommelein. La déductibilité fiscale des titres-services, que certains voyaient menacée, est elle aussi préservée.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK