La Fédération Wallonie-Bruxelles augmente de 15% le budget pour la recherche fondamentale

Lors de la présentation du budget 2018 de la Fédération Wallonie-Bruxelles ce vendredi, Jean-Claude Marcourt, ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et des Médias, a annoncé un effort assez conséquent de la Fédération dans les politiques de recherche.

"Un signal très fort"

"Un premier refinancement de la recherche fondamentale se fait au travers du FNRS, dont le budget est augmenté de 8 millions d'euros, ce qui représente 5% de son budget 2017, qui était de 140 millions d'euros." a précisé le socialiste.

Le financement de l'EOS (Excellence of Science, qui doit remplacé les PAI, Pôles d'attraction interuniversitaire), servant à soutenir la recherche collaborative entre les universités du nord et du sud du pays, est lui situé à 14 millions d'euros.

"Nous comptons bien continuer à l'avenir, car la capacité de nos chercheurs à s'investir dans la recherche fondamentale est plus qu'essentielle. C'est un signal très très fort que nous envoyons aujourd'hui, jamais le budget pour la recherche fondamentale n'avait augmenté de 15%." c'est-à-dire 22 millions d'euros.

Et de déclarer que si les politiques continuent dans la même veine, la "région wallonne devrait être la première région a atteindre les 3% du PIB consacré à la recherche, chiffre qui correspond à l'objectif de la stratégie de Lisbonne", définie en 2000 pour la période 2000 - 2010. Depuis, c'est la stratégie Europe 2020 qui a repris la main, gardant les mêmes objectifs, ceux-ci n'étant pas atteint pour la recherche en Europe en 2010.

" C’est une magnifique nouvelle " s'est exclamée a professeure Véronique Halloin, secrétaire générale du FNRS,  auprès de nos confrères de Daily Science.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK