La dette de la Fédération Wallonie-Bruxelles devrait doubler sous cette législature

La dette de la Fédération Wallonie-Bruxelles devrait doubler sous cette législature
2 images
La dette de la Fédération Wallonie-Bruxelles devrait doubler sous cette législature - © Tous droits réservés

La dette de la Fédération Wallonie-Bruxelles devrait doubler sous cette législature, notamment en raison des effets de la crise sanitaire, a indiqué lundi le ministre du Budget de la FWB, Frédéric Daerden (PS).

Vu le ralentissement économique provoqué par la crise du Covid, la FWB voit ses recettes se réduire, tandis que ses dépenses, elles, augmentent. Pour combler ce solde de financement, la Fédération recourt à l'emprunt.

Interrogé lundi en commission du Parlement par plusieurs députés sur la trajectoire budgétaire de la FWB, M. Daerden a revu à la hausse ses estimations d'endettement d'ici la fin de la législature, en 2024.

Alors qu'il tablait encore en décembre dernier sur une dette globale de 11 milliards d'euros à l'horizon 2024, le ministre a précisé que, à politiques inchangées, celle-ci devrait finalement encore s'alourdir de 3,6 milliards supplémentaires. La dette de la FWB flirtera alors avec les 15 milliards d'euros.

Fin 2019, cette dette n'était encore que de quelque 7 milliards d'euros. Elle avait pourtant déjà doublé de taille entre 2008 et 2018.

Dépourvue de pouvoir fiscal, la Fédération Wallonie-Bruxelles tire l'essentiel de ses revenus de la loi de financement. Elle perçoit notamment une partie des recettes de la TVA ainsi que des impôts sur les personnes physiques. Mais, en raison de la crise économique qui devrait déborder sur 2021, ses recettes sont aujourd'hui en baisse sensible.

Devant les députés, M. Daerden a répété lundi que, face à cette dégradation des comptes, il n'entendait nullement mener une quelconque politique d'austérité.

"Il n'a jamais été question de faire payer la facture à nos concitoyens", a-t-il insisté, soulignant le rôle positif que les dépenses publiques ont à jouer en période de crise.

Le budget annuel de la Fédération se monte à quelque 10 milliards d'euros, dont l'essentiel sert à payer les politiques d'éducation, et notamment les salaires de ses quelque 120.000 enseignants.

Le gouvernement de la FWB doit élaborer dans les semaines qui viennent son budget pour l'année 2021, ainsi que l'ajustement de son budget 2020.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK