La Défense restitue son Airbus A321 de location et fera appel à des vols charters

La fin de la location par la Défense d'un Airbus A321 à une compagnie aérienne portugaise va contraindre l'armée à faire appel à des vols charter, qui seront assurés par des avions de TUI fly, a-t-on appris jeudi de sources concordantes.

L'Airbus A321-231, un biréacteur moyen-courrier, d'une capacité de 152 passagers, était loué depuis mai 2014 à la compagnie portugaise HiFly, pour remplacer un A330 de plus grande capacité. Mais il a effectué jeudi son dernier vol au départ de l'aérodrome militaire de Melsbroek et sera restitué la semaine prochaine à son propriétaire, selon des sources militaires.

Porteur d'une immatriculation civile portugaise mais d'une livrée grise typique des avions militaires et de titres "Belgian Air Force", il assurait fréquemment des relèves de détachements belges déployés en opération à l'étranger.

Quant aux nouveaux avions de transport Airbus A400M et A330 MRTT, ils ont connu de retards de livraison et de qualification des équipages en raison de la pandémie de Covid-19, a expliqué jeudi la Défense à l'agence Belga.

"Pour garantir la continuité de nos opérations et des exercice, la Défense fera partiellement appel en 2021 et 2022 à des vols charter. Une vingtaine de vols qui auront lieu en janvier et février 2021 (...) seront exécutés par TUI", a précisé le service de presse de la Défense.

Archives JT du 09/10/2020 - L'armée présente son nouveau A400M

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK