La Défense mobilise "l'ensemble de ses ressources disponibles" pour lutter contre le coronavirus en Belgique

La Défense mobilise "l'ensemble de ses ressources disponibles" pour lutter contre le coronavirus en Belgique
La Défense mobilise "l'ensemble de ses ressources disponibles" pour lutter contre le coronavirus en Belgique - © BRUNO FAHY - BELGA

La Défense va mobiliser "l'ensemble des ses ressources disponibles, non-engagées dans des opérations militaires" dans la lutte contre le coronavirus en Belgique. Cette décision fait suite au comité de concertation de ce vendredi 23 octobre; décision à l'initiative de la ministre de la Défense Ludivine Dedonder. "Il s'agit de la mise à disposition de personnel médical et paramédical, de transport médical et de distribution logistique", peut-on lire dans le communiqué envoyé.

Près de 1.500 personnes mobilisées

Outre le personnel médical et paramédical, le personnel ambulancier de la Défense ainsi que celui de la formation d’équipes civiles en technique de prélèvement (" testing ") et d’aide à la prise de prélèvements seront également mobilisés. Soit près de 1.500 personnes au total. Leur transport sera aussi mis à la disposition des maisons de repos et de soins notamment. 

"La Défense peut intervenir dans le transport médical, avec la mise à disposition d’ambulances militaires, d’avions C130, d’hélicoptères et de camions pour l’évacuation ou le rapatriement. Elle peut aussi intervenir dans la distribution logistique, notamment via un appui de personnel et d’infrastructure pour le triage. Ou encore via son infrastructure mobile et temporaire tels que les tentes et containers". 

Par ailleurs, le comité de concertation de ce vendredi avait annoncé que l'hôpital militaire allait prendre en charge les patients brûlés. La ministre de la Défense a demandé à ce que l’on analyse les possibilités d’augmentation de la capacité de prise en charge.

"La prise en charge de détenus touchés, là où la capacité d’isolement au sein des prisons serait dépassée, fait également partie des possibilités d’action", annonce le cabinet de la ministre. 

Afin d’optimiser les appuis fournis par les différents départements, une gestion centralisée des demandes a été mise en place par les autorités fédérales via le centre de crise fédéral et la Santé publique.

Selon Ludivine Dedonder, "on peut parler d’une mobilisation générale de la Défense dans le combat contre le virus. Une nouvelle fois, nos forces armées démontrent leur capacité de réaction et de mobilisation rapides en soutien à la population". 

Lors de la première vague, quelques centaines de militaires avaient déjà apporté leur aide à la population. En fonction des besoins, la ministre ajoute que cet appui de 1.500 personnes pourrait encore être réévalué et que davantage de personnel pourrait être mobilisé. Il faudra alors peut-être suspendre certaines activités.  

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK