La CSC est prête à discuter si le gouvernement change la fiscalité

Marc Leemans
Marc Leemans - © ERIC LALMAND - BELGA

Le président de la CSC Marc Leemans estime qu'une "fiscalité équilibrée" pourrait aider les syndicats à se mettre autour de la table, rapportent mardi L'Echo, De Morgen et De Tijd. Selon lui, "si le gouvernement met un "tax-shift" (glissement de la fiscalité du travail vers le capital) sur la table, la CSC serait prête à s'asseoir à la même table que le gouvernement et à prendre ses responsabilités".

Mais cela ne signifie pas que le syndicat approuve le saut d'index ou le relèvement de l'âge de la pension à 67 ans, précise-t-il.

Marc Leemans plaide pour un véritable tax-shift via une taxation du capital, et met la pression sur le CD&V.

Le parti chrétien est favorable à une telle mesure, contrairement à la N-VA et à l'Open Vld.

Eric Van Rompuy le réaffirme d'ailleurs dans un entretien accordé au Morgen: "Nous le disons à la N-VA: un tax-shift doit être instauré. Notre parti est fondé sur un sentiment de justice".


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK