La crise touche aussi le travail étudiant

RTBF
RTBF - © RTBF

Quelques 400 mille jeunes effectuent chaque année un job étudiant avec un pic, bien sûr, durant les périodes de vacances et tout spécialement l'été. Mais cette année, la crise pourrait bien voir ce chiffre diminuer. De nombreuses entreprises ont retardé toute décision sur l'engagement d'étudiants.

Les premières à ressentir les effets: les agences d'intérim, gros pourvoyeurs sur le marché du travail étudiant. A cette époque, en général, de nombreuses entreprises ont déjà pris leur décision d'engager via l'intérim. Ce n'est pas le cas aujourd'hui.

Position d'attente donc pour l'intérim mais aussi pour les entreprises qui vont tenter de passer juillet et août avec leurs propres travailleurs. Pour les jeunes FGTB, c'était d'ailleurs une des craintes: que les jobs étudiants ne supplantent les travailleurs salariés.

Des perspectives plus sombres donc cette année pour les étudiants, même s'il est encore trop tôt pour chiffrer cette tendance à la baisse.

(M.S. avec Marie-Paule Jeunehomme)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK