La crise frappe la Flandre, le sud tient mieux le coup

Illustration: le site de Bekaert à Aalter
Illustration: le site de Bekaert à Aalter - © NICOLAS MAETERLINCK (archives belga)

La Belgique a connu au premier semestre 2012 64% de licenciements collectifs en plus qu'à la même période l'an dernier, selon des chiffres du SPF Economie relayés mercredi par Le Soir. La Flandre est plus touchée que la Wallonie.

Selon le SPF Economie, au nord, 3524 emplois ont été perdus au premier semestre 2012, contre 1610 en Wallonie et 318 à Bruxelles. Le nombre de faillites est également en hausse, de 3% sur l'ensemble du pays, mais de 7,8% en Flandre. La tendance est par contre à la baisse en Wallonie (-0,8%) et à Bruxelles (-2,2%). Ce sont les secteurs traditionnels qui souffrent le plus, notamment la transformation du métal ou le textile.
Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK