La construction patine. Appel est lancé aux pouvoirs publics

La Confédération de la Construction demande que le taux de 6% soit étendu aux opérations de travaux-démolition-reconstruction de logements dans les centres urbains et à la reconstruction aussi de logements sociaux privés. Si des mesures, en effet, ne sont pas prises rapidement, le risque de faillite en cascades, serait réel. Les particuliers et les maîtres duvre ne signent plus de contrats. Il faudrait faire passer la TVA de 21% à 6%, dans toutes les conditions. De plus, le secteur public est souvent mauvais payeur.

La Confédération appelle à la relance des investissements publics en travaux et plus particulièrement dans le domaine des transports et de l'efficacité énergétique des bâtiments.

 

(Avec Alain Carlier)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK