La Communauté germanophone s'émancipe progressivement

Oliver Paasch et Willy Borsus ont paraphé le transfert de nouvelles compétences de la Wallonie vers la Communauté germanophone.
Oliver Paasch et Willy Borsus ont paraphé le transfert de nouvelles compétences de la Wallonie vers la Communauté germanophone. - © BENOIT DOPPAGNE - BELGA

La Communauté germanophone poursuit peu à peu son émancipation de la Wallonie. La Région wallonne lui a transféré ce jeudi une nouvelle série de compétences: depuis ce matin, le logement, l'énergie et l'aménagement du territoire peuvent aussi être gérés depuis Eupen.
Le Ministre-Président germanophone, Oliver Paasch, se réjouit de cette évolution qu'il n'espérait pas si rapide, dit-il.

Ajustements
L’accord est quasi complet sur le logement. Ne reste qu’une discussion à terminer sur la scission de la Société de Logement Public Nosbau, implantée aussi hors Communauté germanophone. L’aménagement du territoire nécessitera aussi quelques ajustements. Ils devraient être réglés pour la mi-septembre.

Vers une 4ème région?
Après l’emploi, le patrimoine et la tutelle sur les communes et avant les compétences provinciales et la gestion des routes régionales, ce nouveau train de compétences conforte la marche vers une plus grande autonomie de la Communauté germanophone.  

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK