La Chambre approuve une résolution pour aider les bi-nationaux à renoncer à leur deuxième nationalité

La Chambre approuve une résolution pour aider les bi-nationaux à renoncer à leur deuxième nationalité
La Chambre approuve une résolution pour aider les bi-nationaux à renoncer à leur deuxième nationalité - © HATIM KAGHAT - BELGA

La commission des Relations extérieures de la Chambre a approuvé mercredi une proposition de résolution demandant au gouvernement de prendre des initiatives afin d'aider les citoyens belges qui ont plusieurs nationalités à renoncer à l'une d'elles.

Le texte a été initié par la députée Nahima Lanjri (CD&V) et fait écho à une discussion qui a également lieu aux Pays-Bas où différents Néerlando-Marocains ont rédigé un manifeste dans lequel ils appellent les autorités et la société néerlandaises à les soutenir dans leur lutte contre l'obligation de porter la nationalité marocaine. Le Maroc n'est toutefois pas le seul pays dont il paraît très compliqué voire impossible de renoncer à la nationalité. Quelque 25 pays sont concernés.

Garder une double nationalité doit relever d'un choix, estime la députée. "Ceux qui veulent être uniquement Belges doivent pouvoir renoncer à une autre nationalité. Mais, évidemment, conserver une double nationalité pour celui qui le souhaite doit demeurer possible", a-t-elle expliqué.

Pour y parvenir, le texte insiste sur la nécessité d'une concertation diplomatique car la Belgique ne peut déterminer comment l'on renonce à la nationalité d'un autre pays. Il demande donc "de promouvoir un dialogue à cette fin avec les pays qui ne prévoient pas la possibilité pour leurs ressortissants de renoncer à leur nationalité, ou dont la procédure y afférente rend cette renonciation de facto impossible".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK