La Chambre a voté la scission de BHV électoral

Les résultats du vote à la Chambre
Les résultats du vote à la Chambre - © RTBF

La Chambre a voté ce vendredi la scission de l'arrondissement électoral de Bruxelles-Hal-Vilvorde, l'aboutissement de plusieurs mois de débats, la fin aussi d'un conflit communautaire vieux de 50 ans. Le vote a été obtenu avec 106 voix pour et 42 contre.

Le parlement en a terminé ce vendredi avec le premier volet de l'accord institutionnel intervenu avant la formation du gouvernement Di Rupo entre les huit partis (les six de la majorité fédérale auxquels se sont joints Ecolo et Groen). Ce premier volet est constitué de 16 propositions de loi et de révision de la Constitution.

La Chambre a adopté peu après 17h00 par 106 voix pour, 42 contre et aucune abstention la scission de l'arrondissement électorale de BHV. La séance se poursuit avec le vote sur les autres propositions.

Le Sénat, quant à lui, avait voté jeudi la réforme de BHV judiciaire et la modification des conditions de vote des Belges à l'étranger déjà votées précédemment par la Chambre.

Un vote qui a finalement nécessité une heure de "courage politique"

Il aura fallu environ une heure de votes à la Chambre vendredi après-midi pour rejeter tous les amendements et adopter les 13 propositions de loi, de loi spéciale et de révision de la Constitution concrétisant une partie importante du premier volet de l'accord institutionnel.

Tous les textes ont été adoptés par 106 voix pour (la majorité institutionnelle composée du PS, CD&V, MR, Open Vld, sp.a, cdH, Ecolo et Groen, plus le député MLD) et 42 contre (N-VA, VB, LDD, FDF) à l'exception de ceux relatifs au renouveau politique qui ont recueilli 134 votes favorables, 12 contre et 2 abstentions.

Seul le Vlaams Belang a voté contre et les FDF se sont abstenus (Bernard Clerfayt, le troisième député FDF était absent).

A plusieurs reprises et à la fin des votes, les députés ont applaudi l'adoption des textes. Le Premier ministre Elio Di Rupo, les vice-premiers ministres Laurette Onkelinx (PS), Didier Reynders (MR), Joëlle Milquet (cdH) et Steven Vanackere (CD&V) ainsi que des secrétaires d'Etat aux Réformes institutionnelles Melchior Wathelet (cdH) et Servais Verherstraeten étaient présents et les députés étaient presque au complet. On ne comptait en effet que 2 absents sur les 150 députés que compte la Chambre.

Outre la scission de l'arrondissement électoral de Bruxelles-Hal-Vilvorde, ces 13 textes concernent la nomination des bourgmestres de la périphérie bruxelloise, la compétence de l'assemblée générale du Conseil d'Etat, le refinancement de Bruxelles, la Communauté métropolitaine, l'autonomie constitutive du Parlement flamand, wallon et de la Communauté française ainsi que certaines mesures de renouveau politique.

RTBF avec Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir