La carte des opérations policières antiterroristes en Belgique

Les opérations policières antiterroristes en Belgique.
2 images
Les opérations policières antiterroristes en Belgique. - © Tous droits réservés

Le parquet fédéral l’annonçait cette nuit: 22 perquisitions ont été menées et 16 personnes ont été interpellées dimanche soir en Belgique dans le cadre de l'enquête sur la menace terroriste actuelle. D'autres opérations policières ont également eu lieu en marge ou dans la foulée de ces perquisitions. Car comme l'a indiqué le ministre de l'Intérieur Jan Jambon (N-VA) sur les ondes de La Première ce lundi matin: "l'action n'est pas encore terminée. Donc, on continue dans les heures et les jours qui viennent".

On apprend d'ailleurs ce lundi en début d'après-midi que 7 nouvelles perquisitions ont été menées dans les régions bruxelloise et liégeoiseCinq personnes ont été privées de liberté lors de ces perquisitions, annonce le parquet fédéral. Ce qui porte le nombre total de personnes interpellées à 21.

Le point sur la localisation des opérations qui ont eu lieu ces dimanche et lundi et sur ce que l'on sait de leurs résultats.

Bruxelles: de nouvelles perquisitions lundi, 19 dimanche soir

En Région de Bruxelles-Capitale, où le niveau d'alerte est maintenu à son maximum depuis samedi, 19 perquisitions ont eu lieu dimanche soir, entre 19h et 23h environ. "Ces perquisitions se sont, entre autres, déroulées dans les communes de Molenbeek, Anderlecht, Jette, Schaerbeek, Woluwe-Saint-Lambert et Forest" a déclaré Eric Vander Sypt, le porte-parole du Parquet fédéral, dans la nuit de dimanche à lundi. "L’instruction se poursuit et, dans l’intérêt de celle-ci, nous ne pouvons pas communiquer plus de détails à l’heure actuelle" a-t-il ajouté

Nos équipes ont également pu constater que des opérations policières étaient en cours, dimanche soir, à proximité de la Grand-Place, sur le territoire de la Ville de Bruxelles. Les riverains ont été priés de rester chez eux et d'évacuer certains établissements.

A Molenbeek, lors de perquisitions dans un snack bar de la rue Ransfort, un véhicule a foncé vers la police qui a ouvert le feu. Le véhicule a pu prendre la fuite mais a été intercepté à Bruxelles. Son conducteur, un jeune homme de 20 ans blessé d'une balle par les forces de l'ordre, a été appréhendé. Il n'a pas encore pu être entendu compte tenu de son état de santé, a indiqué lundi le parquet de Bruxelles.

A Schaerbeek, selon un de nos journalistes présent sur place, deux maisons auraient été visées par les perquisitions et des témoins évoquaient l'arrestation de deux personnes.

On apprend ce lundi en début d'après-midi que cinq nouvelles perquisitions ont eu lieu dans la Région de Bruxelles-Capitale.

Des perquisitions également à Charleroi et à Liège

3 des 22 perquisitions menées dimanche soir l'ont été dans la région de Charleroi. Vers 20h dimanche soir, une vingtaine de policiers fédéraux ont ainsi pénétré dans une habitation de la rue Decoux à Dampremy. Un homme, dont on ne connait pas encore l'identité, a été interpellé. L'opération s'est terminée à 22h. Les deux autres perquisitions ont eu lieu à Marchienne-au-Pont et dans le quartier de la Broucheterre, dans le nord de Charleroi.

On apprend ce lundi en début d'après-midi que deux perquisitions ont eu lieu dans la région de Liège. Une course poursuite a également été signalée dimanche soir à Rocourt (Liège). Mais l'enquête a démontré qu'elle n'était en rien liée à l'opération en cours, précise le parquet fédéral.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK