La campagne de vaccination se poursuit, avec des incertitudes à propos des livraisons des vaccins Johnson & Johnson

Le groupe de travail sur la vaccination (taskforce vaccination) a fait le point, comme tous les samedis sur l’état d’avancement de la campagne de vaccination en Belgique. A ce stade, à l’échelle du pays, 45,9% de la population a reçu au moins une première dose de vaccin. Le pourcentage de personnes vaccinées est assez comparable en Wallonie et en Flandre. Il est plus faible à Bruxelles.

Au niveau des livraisons, Pfizer-BioNTech doublera le nombre de doses livrées à partir de la fin mai. Moderna montera un peu en puissance, mais restera le vaccin le moins fréquent en Belgique. A ce stade, AstraZeneca ne donne aucune information sur les quantités livrées à partir de fin mai. C’est l’inconnue aussi pour le vaccin fabriqué par Johnson & Johnson pour lequel on ignore encore ce qui sera disponible à partir du 24 mai et pour les semaines suivantes.

Près d’un Belge sur deux a reçu au moins une dose de vaccin

Au niveau national, un peu plus de six millions (6.059.205) doses de vaccins ont été délivrées jusqu’à présent. Cela a permis d’administrer une première dose à 45,9% des habitants du royaume. 16,9% des Belges sont complètement vaccinés et ont reçu l’ensemble des doses prévues.

Lorsqu’on examine les chiffres de vaccination par région, on ne remarque plus de réelle disparité entre la Flandre et la Wallonie. En Flandre, 3,5 millions de doses délivrées ont permis de vacciner une première fois 46% de la population et de vacciner complètement 18% des habitants. En Wallonie, 1,9 million de doses délivrées ont rendu possible la vaccination de 48% des Wallons et permis de compléter le schéma vaccinal de 16% des habitants du sud du pays.

C’est à Bruxelles que les statistiques indiquent une moindre progression de la vaccination. 623.000 doses ont été délivrées dans la capitale, permettant d’administrer une première dose à 36% des habitants de la Région bruxelloise. 14% des Bruxellois ont reçu toutes les doses prévues et sont vaccinés complètement.

Ces chiffres, plus faibles à Bruxelles, s’expliquent. La ville est, après Dubaï, l’une des plus cosmopolites du monde. Comme le précise Inge Neven, la responsable de l’Hygiène à la Cocom à Bruxelles, la capitale compte 182 nationalités. 71% de sa population est d’origine étrangère, ce qui peut, dans certains cas, générer des résistances à la vaccination. Bruxelles compte aussi une plus grande proportion de jeunes qui ne sont pas encore entrés en ligne de compte pour la vaccination. C’est aussi à Bruxelles qu’on trouve beaucoup de sans-papiers qu'il est compliqué d'identifier pour leur proposer la vaccination. Toutes ces spécificités bruxelloises nécessitent la mise en œuvre d’une stratégie de vaccination plus décentralisée reposant, plus qu’ailleurs dans le pays, sur les pharmacies, les associations, les services de soins à domicile, les CPAS, les communes, etc.

Des livraisons variables selon les fabricants : les livraisons Johnson & Johnson sont à l’arrêt

La plus grosse inconnue dans les livraisons concerne le vaccin Johnson & Johnson. La Belgique a commandé un total de 1,4 million de vaccins à Johnson & Johnson. "Pour l’instant, nous avons eu trois livraisons de ce vaccin, pour un total de 142.000 doses", précise Sabine Stordeur, coresponsable de la Taskforce Vaccination. Le vaccin est très attendu car il s’administre en une seule dose. La vaccination d’1,4 millions de Belges est donc suspendue aux livraisons de la firme américaine. "Ce vaccin sera très convoité pour essayer de toucher les publics les plus précarisés pour lesquels un suivi de vaccination avec un délai d’un mois est particulièrement compliqué", précise Sabine Stordeur.

Il n’y a cependant toujours aucune certitude concernant les livraisons des vaccins de Johnson & Johnson (J&J) dans les semaines à venir et ce au grand dam de la Task Force Vaccination. "Cela ne posera pas de problème majeur à notre pays dans les semaines à venir mais les grosses livraisons devraient vraiment arriver dans les premières semaines de juin", indique Dirk Ramaekers, le président de la Task Force. "Tout indique un problème temporaire, mais les inquiétudes à propos de J&J augmentent de semaine en semaine." Les vaccins de Johnson & Johnson auraient dû être livrés entre avril et juin, mais notre pays n’a actuellement reçu que 142.800 doses et on ignore quand le reste arrivera. De nombreux vaccins se trouvent par ailleurs encore aux Etats-Unis en attente d’exportation. "Un certain nombre de lots n’ont toujours pas été libérés en raison d’un contrôle qualité", poursuit Dirk Ramaekers.

Selon nos informations, le blocage provient d’une usine de Baltimore aux Etats-Unis. Elle produit un ingrédient crucial du vaccin de Johnson & Johnson, mais sa production est à l’arrêt. L’agence américaine des médicaments empêche la reprise en raison de graves problèmes de contrôles qualités. Résultat, il n’y a plus de livraison du vaccin de Johnson &Johnson en Europe. Une réunion entre les autorités européennes et la firme pharmaceutique est donc prévue cette semaine, à ce sujet.

En revanche, pour le vaccin Pfizer-BioNTech, les nouvelles sont plus rassurantes. D’ici fin juin, la Belgique recevra encore un peu plus de 4 millions de doses de Pfizer-BioNTech. Le fabricant qui livrait, jusqu’à présent une moyenne de 300.000 à 400.000 doses par semaine passera à plus de 700.000 doses hebdomadaires à partir de la fin mai.

Moderna livrera 482.000 doses de son vaccin d’ici fin juin.

AstraZeneca a par contre un calendrier de livraison incertain. Le fabricant a annoncé qu’il ne livrerait seulement que 374.000 doses la semaine prochaine. A partir du 31 mai, c’est l’inconnue, on ignore combien de doses AstraZeneca sera en mesure de livrer. Raison pour laquelle les autorités en charge de la vaccination devront conserver dans les frigos suffisamment de doses pour garantir l’administration d’une seconde dose aux personnes ayant reçu une première injection du vaccin AstraZeneca.

Extrait du JT de 19H30

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK