La bienveillance doit-elle s'apprendre à l'école ?

La bienveillance doit-elle s'apprendre à l'école ?
La bienveillance doit-elle s'apprendre à l'école ? - © DIRK WAEM - BELGA

Nos confrères du Vif l’express se sont plongés dans une école d’un quartier bruxellois populaire. Une directrice veut d’abord faire acquérir aux enfants des compétences socio-émotionnelles. Elle a été séduite par les fondateurs de l’asbl "Bienveillance à l’école", actifs dans une dizaine d’établissements depuis deux ans. Depuis trois ans, Claude De Lathouwer et Danielle Apostel, animatrice socio- culturelle et coach en développement personnel, ont mis au point le programme de développement affectif et social intégratif (Prodasi), un dispositif très concret pour mieux vivre ensemble. Leur ambition est de mobiliser le pouvoir politique (qui n’a donné aucun écho), de l’intégrer structurellement à la pédagogie générale, de la maternelle au secondaire, et d’y former déjà les futurs enseignants.

Pour en parler, Bertrand Henne reçoit autour de la table ce lundi Soraya Ghali, journaliste au Vif, Michèle Masil, directrice de l'école du Tivoli et Danielle Apostel, animatrice socio- culturelle et coach en développement personnel.

Donnez-nous votre avis

On attend vos réactions :

  • Par téléphone au 02/737.37.07
  • Sur Facebook
  • Sur Twitter avec le #Débats1
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK