La Belgique vote contre deux textes européens pour le climat: de la lâcheté politique pour Greenpeace

La Belgique vote contre deux textes européens pour le climat: de la lâcheté politique pour Greenpeace
La Belgique vote contre deux textes européens pour le climat: de la lâcheté politique pour Greenpeace - © ERIC LALMAND - BELGA

Deux jours après une marche record pour le climat à Bruxellesla Belgique a voté contre deux textes européens pour le climat. Ces textes soutiennent l'idée que, d'ici à 2030, "l'Union européenne devra atteindre 32% d'énergie renouvelable et 32,5% d'efficacité énergétique". 

Depuis cette annonce, Marie-Christine Marghem, ministre fédérale de l'énergie essuient des critiques sévères. Elle pointe du doigt les régions qui ont 90% des compétences en matière d'énergie.

Pour Juliette Boulet, porte-parole de Greenpeace, cette réaction s'apparente à de la lâcheté. "Se retrancher derrière les Régions c'est, pour moi, un aveux de faiblesse terrible et c'est aussi un peu de lâcheté politique. Parce qu'avec de la volonté, de la méthode et de la détermination, il me semble qu'à quatre ministres, on peut trouver un accord. A Paris en 2015, c'est 195 états qui ont trouvé un accord. Pour un accord mondial ambitieux et qui aujourd'hui va potentiellement faire la différence dans l'histoire mondiale du climat. Ici, en Belgique, on est incapable de trouver un accord à quatre. Et pourtant ces discussions-là au niveau européen c'était un point qui était déjà là au mois de juin."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK