La Belgique veut informer ses voisins sur l'état de son parc nucléaire

L'AFCN (Agence Fédérale de Contrôle Nucléaire) organise une réunion d'experts ces 11 et 12 janvier 2016. Il s'agit de livrer les résultats des différentes recherches et mesures effectuées ces trois dernières années au sujet des micro-fissures des réacteurs de Doel 3 et Tihange 2.

Les représentants des agences de sûreté nucléaire de 14 pays participeront à la rencontre. On citera les États-Unis, le Japon, la France, l'Allemagne, les Pays-Bas et le Luxembourg.

Ces trois derniers pays ont formulé des craintes quant au redémarrage de Doel 3 et Tihange 2, compte tenu de la présence de micro-fissures. La ministre fédérale allemande a estimé que la gestion du redémarrage de Tihange 2 s'apparente à du "rafistolage".

Des délégations de l'Union Européenne, de l'OCDE et de l'AIEA (Agence Internationale de l’Énergie Atomique) sont également invitées pour ces deux jours d'information.

L'AFCN précise que cette réunion était prévue de longue date, bien avant les récents incidents qui ont émaillé les redémarrages des dernières semaines et les critiques de différentes autorités belge (Communauté Germanophone) et étrangères.

L'AFCN assure que cette réunion est l'occasion d'un partage technologique entre experts. Les conclusions scientifiques qui ont mené au redémarrage des deux réacteurs micro-fissurés seront livrées en détail aux agences de sûreté nucléaire présentes.

La Suisse participera à cette réunion. Les autorités suisses soupçonnent que l'un de leurs réacteurs nucléaires soit également atteint par des micro-fissures. Cette réunion leur permettra donc de mieux appréhender le phénomène, explique l'AFCN. 

Jan Jambon fera visiter la centrale de Doel

A côté de cette réunion d'experts, les autorités belges rencontreront aussi leurs homologues luxembourgeois et néerlandais. Ces réunions auront un aspect plus politique.

Jan Jambon rencontrera la secrétaire d'Etat luxembourgeoise compétente le 18 janvier 2016.

Le ministre de l'Intérieur accueillera aussi une délégation néerlandaise le 20 janvier. Jan Jambon organisera une visite des installations nucléaires de Doel, dans l'espoir de rassurer les voisins néerlandais.

Une visite similaire sera proposée aux autorités allemande à la centrale de Tihange. Un courrier a été envoyé ce mercredi par les services du SPF Intérieur.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK