Vers un manque d'électricité? Greenpeace dénonce un chantage d'Electrabel

La loi de 2003 est claire: trois des sept réacteurs nucléaires doivent fermer en 2015. Est également prévue la fermeture, dans les deux prochaines années, de plusieurs centrales au charbon.

La construction de nouvelles centrales thermiques est bien prévue, mais pas avant les fermetures.

Les fermetures sont actées, mais pas encore les ouvertures

Et c'est dans cette zone que l'approvisionnement en électricité pourrait manquer, comme plusieurs journaux l'annoncent ce matin.

Dès 2014, il pourrait y avoir de grosses pannes de courant. C'est ce qui ressort de ce rapport de 50 pages, un rapport basé sur des questions posées à une centaine d'intervenants du monde de l'énergie et rédigé par la direction générale de l'énergie.

Il se trouve à présent sur la table du gouvernement avec, notamment, cette question : serait-il possible de prolonger le service de plusieurs réacteurs nucléaires ?

Sinon, il faudrait envisager le maintien en vie de vieilles centrales au charbon.

Greenpeace dénonce un chantage d'Electrabel

A l'instar d'Olivier Deleuze (Ecolo) qui a répondu aux questions des internautes ce matin, Greenpeace, BBL et WWF dénoncent un chantage d'Electrabel. "Notre gouvernement menace de succomber au chantage d'Electrabel, qui a elle-même créé un problème d'approvisionnement", affirment les organisations dans un communiqué. Et de souligner: "Nos politiciens doivent montrer qu'ils sont prêts à mettre en œuvre l'accord de gouvernement et mettre fin à notre dépendance à l'égard de cette source d'énergie obsolète et dangereuse. Nous pouvons choisir pour un avenir durable en accordant la fermeture des vieilles centrales thermiques avec la sortie progressive du nucléaire, en développant les économies d'énergie et en améliorant les interconnexions avec les pays voisins". 

Le CD&V met la priorité à l'approvisionnement

Pour le CD&V, il faut suivre l'accord gouvernemental qui prévoit la fermeture des centrales. Mais, précise le parti dans un communiqué, la priorité est à l'approvisionnement, à un prix abordable pour tous. Pour le parti, l'énergie nucléaire reste donc importante tant qu'il n'y a pas de solutions de substitutions adéquates.

 

RTBF

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK