La Belgique prévoit le déploiement de 300 militaires au Sahel en 2016

La Belgique se prépare au déploiement en 2016 de quelque 300 militaires au Sahel pour une possible opération de "stabilisation".
2 images
La Belgique se prépare au déploiement en 2016 de quelque 300 militaires au Sahel pour une possible opération de "stabilisation". - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

La Belgique se prépare au déploiement en 2016 de quelque 300 militaires au Sahel pour une possible opération de "stabilisation" alors que ses forces armées poursuivront une série d'opérations en cours en Afghanistan, en Irak et en Jordanie. Elle contribueront aussi à la formation d'unités en République démocratique du Congo (RDC) et en Tunisie ainsi qu'aux mesures d'assurance données par l'Otan aux pays d'Europe de l'est.

Telle est la substance du "plan des opérations" militaires soumis vendredi par le ministre de la Défense, Steven Vandeput, à ses collègues du gouvernement, qui l'ont approuvé.

Contribution "plus robuste"

Steven Vandeput (N-VA) a, lors d'une conférence de presse, confirmé l'engagement d'une contribution militaire belge "plus robuste" au Sahel.

Cette région abrite de nombreux groupes djihadistes armés contre lesquels la France a lancé en août 2014 l'opération Barkhane dans l'immense "bande saharo-sahélienne" (BSS) recouvrant cinq pays (Mauritanie, Mali, Niger, Tchad et Burkina Faso).

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK