La Belgique prend des mesures préventives face à la menace d'Al-Qaïda

Ces mesures ont été prises "dans un contexte de menace internationale visant les intérêts occidentaux", indique Peter Mertens.

Concrètement, les contrôles et la présence policière seront renforcés à certains endroits stratégiques, que le Centre de crise ne souhaite pas révéler pour des raisons de sécurité. Il s'agirait cependant de l'aéroport de Zaventem ainsi que de certaines gares.

Des mesures non exceptionnelles

Le niveau d'alerte terroriste en Belgique est évalué par l'Organe de coordination pour l'analyse de la menace (Ocam), dont les dernières analyses justifient ces mesures. Toutefois, Peter Mertens précise que "ces mesures supplémentaires ne sont pas exceptionnelles. Les analyses de l'Ocam mènent souvent à ce type de prévention."

Niveau d'alerte 2 sur une échelle de 4

La Belgique est actuellement au niveau 2 d'alerte terroriste sur une échelle de 4, mais ce niveau peut être augmenté à certains endroits. Le seuil de la menace est régulièrement ajusté en fonction de différents événements. Les services de police ont été informés de ces mesures samedi soir. La situation est suivie en permanence.

Les Etats-Unis sont en alerte depuis plusieurs jours et ont décidé de fermer temporairement leurs ambassades dans le monde arabe, en Israël ainsi qu'en Afghanistan et au Bangladesh, en raison de menaces terroristes. Ces menaces proviennent d'Al-Qaïda.


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK