La Belgique pourrait être exclue de la Pesco si elle ne dépense pas plus dans la défense

La Belgique pourrait être exclue de la Pesco si elle ne dépense pas plus dans la défense
La Belgique pourrait être exclue de la Pesco si elle ne dépense pas plus dans la défense - © KURT DESPLENTER - BELGA

La Belgique pourrait être exclue de la coopération structurée permanente (CSP, mieux connue sous son acronyme anglais de Pesco) en matière de défense lancée fin 2017 et qui rassemble 25 pays de l’Union européenne faute de consacrer suffisamment de moyens à la défense, a prévenu vendredi un haut responsable militaire, le général-major Philippe Boucké.

"En raison du budget de la défense insuffisant, nous ne pourrons plus remplir nos obligations au sein de la Pesco et nous risquons d’en être exclus, ce qui ferait que la Belgique et ses entreprises seraient exclues des projets collaboratifs" menés dans le cadre de la CSP, a-t-il affirmé lors d’un séminaire organisé à Bruxelles par l’Institut royal supérieur de Défense (IRSD).

"Parce que nous sommes le plus mauvais élève de la classe en ce qui concerne le budget de la Défense, les autres pays ne seront pas enclins à collaborer avec nous pour développer des capacités, car nous ne disposerons pas des ressources financières pour acheter les capacités développées en commun", a ajouté le général Boucké, qui est chef d’état-major adjoint chargé de la stratégie (Acos Strat).

"Tout ceci sera en fin de compte néfaste pour notre économie et pour nos entreprises qui passeront à côté des collaborations internationales", a-t-il poursuivi.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK