La Belgique ferme son ambassade à Damas

Même si la situatin à Damas n'a rien à voir avec celle qui prévaut dans les villes insurgées, la Belgique a décidé de fermer son ambasade par mesure de sécurité.
Même si la situatin à Damas n'a rien à voir avec celle qui prévaut dans les villes insurgées, la Belgique a décidé de fermer son ambasade par mesure de sécurité. - © AFP

Le ministre des Affaires étrangères Didier Reynders a annoncé que le gouvernement avait décidé la fermeture de l'ambassade belge en Syrie, pour des raisons de sécurité. En conséquence, l'ambassadrice et une partie du personnel diplomatique a été rappelé en Belgique.

L'ambassadrice belge en poste à Damas va rentrer au pays, tandis le premier secrétaire d'ambassade va lui s'établir dès ce week-end dans les bureaux de la délégation européenne à Damas pour continuer à s'occuper des affaires belges.

Le chef de la diplomatie belge a motivé cette décision par la dégradation des conditions de sécurité dans le quartier des ambassades à Damas où plusieurs incidents se sont produits. Mais aussi pour "augmenter le niveau de protestation" envers le régime syrien, avant la tenue d'un sommet des Amis de la Syrie ce dimanche à Istanbul où Didier Reynders doit se rendre.

Les bâtiments de l'ambassade belge seront fermés dès ce 31 octobre, mais continueront à bénéficier d'une protection, a ajouté le ministre.

La Belgique n'est pas le premier pays européen à fermer sa représentation diplomatique en Syrie pour protester contre les violences qui s'y déroulent. Aucune position commune des Vingt-sept n'a toutefois pu être trouvée sur ce sujet ces derniers mois.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK