La Belgique en 9e position dans la liste des paradis fiscaux

La Belgique 9e dans la liste des paradis fiscaux
La Belgique 9e dans la liste des paradis fiscaux - © NICOLAS MAETERLINCK (belga)

17 mille milliards d'euros: c'est la somme accumulée par les particuliers du monde entier dans les paradis fiscaux. L'ONG Tax Justice Network arrive à cette conclusion après avoir analysé des données recueillies auprès des Nations Unies, du FMI, de la Banque mondiale et des Banques Centrales.

17 mille milliards d'euros, c'est une somme colossale, l'équivalent du PIB des Etats-Unis et du Japon réunis. Il s'agit d'une évaluation prudente, de l'aveu même de James Henry, l'auteur de l'étude, un ancien chief-economist du cabinet-conseil McKinsey.

Tax Justice Network conclut qu'il s'agit d'un véritable trou noir dans l'économie mondiale.

Le groupe de pression estime que le manque à gagner, en revenus fiscaux, pour les Etats, s'élève à 160 milliards d'euros au bas mot.

La Belgique est souvent montrée du doigt lorsqu'il est question de paradis fiscaux, notamment parce l'Etat ne prélève aucun impôt sur la fortune.

Grégory Homans, avocat-fiscaliste au sein du cabinet Dekeyser, aide les exilés fiscaux français à s'établir ici. Il nous présente le cas d'un client, qui habite Bruxelles depuis 7 ans: "Moi, j'ai payé toute ma vie des cotisations sociales, j'ai employé X personnes, j'ai payé les plus-value, j'ai fait des donations à mes enfants, j'ai payé et maintenant on veut me taxer encore plus à titre d'ISF. Il a raison de venir, enfin, c'est une chose qu'on peut comprendre. La France, pour garder ses cerveaux, pour garder sa richesse, pourrait diminuer l'ISF, l'Impôt de Solidarité sur la Fortune à un seuil acceptable ou pourrait le supprimer et taxer plus lourdement le revenu."

Tax Justice Network a établi une liste des 10 principaux paradis fiscaux sur la planète, la Belgique est en neuvième position.

Benoît Audet

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK