La Belgique condamne "fermement" le test nucléaire nord-coréen

La Belgique condamne "fermement" le test nucléaire nord-coréen
La Belgique condamne "fermement" le test nucléaire nord-coréen - © Tous droits réservés

Le ministre des Affaires étrangères Didier Reynders condamne "dans les termes les plus forts le sixième test nucléaire effectué par la Corée du Nord, en violation des résolutions du Conseil de Sécurité des Nations Unies", a-t-il fait savoir.

La Corée du Nord "met la sécurité régionale et internationale en danger par ses actes de provocation". Elle "s'isole de plus en plus, minant la possibilité d'une paix durable et ruinant les chances de progrès pour sa propre population", a souligné Didier Reynders qui appelle dès lors le pays "à changer de cap, à respecter les résolutions du Conseil de Sécurité et à s'engager progressivement vers un pays sans armes nucléaires".

"La Corée du Nord est, depuis le début de ce siècle, le seul pays qui a effectué des tests nucléaires. Cela rend une entrée en vigueur rapide du Traité d'Interdiction totale des essais nucléaires encore plus cruciale", a indiqué le ministre des Affaires étrangères.

Lors de la prochaine assemblée générale des Nations unies, Didier Reynders présidera, avec son collègue irakien, une conférence ministérielle visant à réunir davantage de soutien pour l'entrée en vigueur de ce traité.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK